S.O.S. des Inventeurs de la Grotte Chauvet


Merci à tous ceux qui peuvent nous apporter leur aide et relayer notre demande
voir ci-dessous
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_Amis_et_Bienfaiteurs_des_Inventeurs_de_la_Grotte_Chauvet_Une_aide_financiere/?aoaXTbb


AUX AMIS DES INVENTEURS DE LA GROTTE CHAUVET
ET À TOUS CEUX QUI VEULENT NOUS APPORTER LEUR SOUTIEN

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/04/27/video-grotte-chauvet-ils-sont-venus-713113.html

Le 18 décembre 1994, nous avons découvert la Grotte Chauvet, classée depuis patrimoine mondial de l’UNESCO.
Nous l’avons immédiatement protégée et transmise intacte aux autorités.
L’État a voulu s’en attribuer la paternité par un Faux en écriture.
Nous avons fourni nos photos, nos vidéos, l’Etat nous a mis au tribunal pour nous en déposséder…
Des rumeurs fausses ont été propagées et nous avons été salis publiquement.

Lors de l’inauguration de la réplique de la grotte Chauvet, le Président de la République a précisé à notre intention :
« Vous avez servi bien plus que la science, bien plus que votre département, bien plus que l’État, vous avez servi la connaissance humaine, vous avez servi la France.»
Mais dans le même temps l’État refuse de nous associer aux retombées de notre découverte comme il en a pourtant pris l’engagement.
La réplique de la grotte Chauvet a ouvert ses portes au public et nous en sommes écartés. Ce manquement à notre association entraîne de graves conséquences pour nous, moralement et économiquement.

La découverte de la grotte Chauvet, loin de nous avoir enrichis comme certains le pensent, nous a conduit à 20 années de luttes et à nous endetter.

À la suite d’un dernier procès, nous nous retrouvons le dos au mur.
(http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-paul-bourges/070415/aux-origines-du-droit)
Nous sommes aujourd’hui dans de grandes difficultés financières.
À l’heure où, faute de pouvoir honorer les dettes, les huissiers frappent à notre porte, il nous faut trouver 62.000 €, que nous ne possédons pas.
Aussi nous sollicitons une aide financière de nos amis et de tous ceux qui veulent bien nous apporter leur soutien.

Merci à chacun d’entre vous qui selon ses moyens peut financièrement nous apporter une contribution.
Un aussi grand merci à chacun de vous qui sans moyen financier, mais moralement nous apporte son soutien et sa présence à nos côtés.

Eliette Brunel, Jean-Marie Chauvet, Christian Hillaire

De notre part, en modeste remerciement :

• 20 à 50 € : sticker Grotte Chauvet
• 60 à 500 € : sticker + Tshirt Grotte Chauvet + livre histoire de la grotte, dédicacée par les inventeurs.
• 600 à 1400 € : sticker + Tshirt + livre « La grotte Chauvet-Pont d’Arc par ses inventeurs, et autres découvertes » édition juin 2015, 250 pages, dédicacée par les inventeurs
• 1500 € et + : sticker + Tshirt + livre histoire de la grotte + livre « grotte Chauvet par ses inventeurs » édition juin 2015, 250 pages, dédicacés par les inventeurs + balade spéléo avec les inventeurs

Chèque à adresser à l’adresse : CBH, le Belvezet, PATROU, 07700 St-Remèze
à l’ordre de « Indivision Chauvet/Brunel/Hillaire »



Précisions concernant notre appel au secours.




Nous avons entrepris notre démarche de demande de dons dans l’urgence, sous la pression des huissiers et la menace de saisie de nos biens.

Nous savions qu'en lançant cet appel nous allions aussi nous exposer à la critique.
Mais si, comme l’Etat s’y est formellement engagé par accord transactionnel le 15 février 2000, nous avions été associés aux retombées économiques de notre découverte, y compris à la réplique de la grotte Chauvet, au lieu d’être évincés, nous n’en serions jamais arrivés à cette extrémité.

Contrairement à ce que certains pensent, nous ne nous sommes pas enrichis en découvrant la grotte Chauvet bien au contraire !

Et nous attendons toujours d’être associés.


Le Préfet de l’Ardèche est intervenu auprès du Président du Syndicat Mixte de l’Espace de Restitution de la grotte Chauvet et du Président du Conseil Départemental de l’Ardèche, pour que les négociations stoppées net en décembre 2014 par Pascal Terrasse, Président du Syndicat Mixte, reprennent leur cours.
Mais personne ne bouge alors que la réplique commerciale de la grotte Chauvet a ouvert ses portes au public depuis le 25 avril 2015 et fonctionne donc en fraude de nos accords avec l’Etat et sans respecter le cahier des charges de la DSP (Délégation de service public).
Ignorant le contexte des propositions qui nous ont été faites, certains nous ont taxés d’avoir été « gourmands » avec le producteur Américain que nous avons mis en cause. Nous tenons à faire savoir que nous n’avons jamais refusé ses offres financières et qu’à aucun moment nous n’avons surenchéri !
Nous avons décidé de former un pourvoi en cassation.
Les motifs du jugement nous paraissent en de nombreux points critiquables ; que ce soit notre prétendu refus des propositions ou, concernant la divulgation des œuvres, la surprenante décision de faire remonter les effets du code de la propriété intellectuelle à la période préhistorique il y a 36 000 ans…

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-paul-bourges/070415/aux-origines-du-droit

La sanction (62 000 euros) que nous a infligée le tribunal a certes précipité le processus de notre appel aux dons, mais en vérité il s’agit de la goutte qui a fait déborder un vase rempli de vingt ans de combats légitimes mais onéreux contre des décisions prises par des autorités françaises, nous portant atteinte en tant qu’inventeurs d’un vestige qui est aujourd’hui classé à l’UNESCO. L’incompréhensible refus d’association à la réplique de la grotte Chauvet dont nous faisons aujourd’hui abusivement l’objet, malgré les engagements formels pris par l’Etat à notre égard, est bien là pour en rappeler la triste réalité.

Merci à tous ceux qui nous aident à tenir,
nous faisant confiance sans jugement hâtif.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_Amis_et_Bienfaiteurs_des_Inventeurs_de_la_Grotte_Chauvet_Une_aide_financiere/?aoaXTbb

Dernière Actualité